Quelques erreurs basiques à ne pas commettre en jardinage


Jardiner peut parfois s’avérer parfois délicat. Posséder un grand jardin ne garantit pas forcément des résultats satisfaisants. Sans une attention régulière et avisée, vos plantes se détérioreront et vos fleurs mourront rapidement. Il faut donc connaître les origines de ces problèmes éventuels et tout faire tout pour les éviter.

En jardinage l’expression ‘mieux vaut prévenir que guérir’ n’est pas toujours vraie : guérir des plantes malades ou détériorée est très difficile voire impossible. Vaut mieux donc connaître les quelques gestes préventifs et indispensables au bien-être de votre coin vert…


~ Les erreurs à ne pas commettre ~


  • Choisir un mauvais emplacement pour vos plantations

Il est indispensable de vérifier la qualité du sol, de votre terre. Si votre terrain comporte plusieurs qualités de terre, optez pour la meilleure. Éviter les zones qui se détrempent facilement lors des pluies. La meilleure solution est de choisir une terre sombre, presque noire, plutôt que brun clair – voir jaunâtre.

Il est toujours mieux d’installer votre coin jardin à proximité d’un point d’eau mais éloigné des arbres qui en sont avides comme les sapins, les aulnes ou les saules.

Enfin, choisissiez un endroit où les rayons du soleil arrivent facilement dès le matin. Les zones d’ombres sont donc à éviter.


  • Faire pousser des plantes sans préparer le sol

La composition de votre sol est différente suivant la région où vous vous trouvez et de la température moyenne ambiante. Les jardineries proposent parfois des kits qui vous permettront de vérifier la qualité de votre sol.

Si vous souhaitez créer un potager, désherbez le sol, coupez à ras les mauvaises herbes puis bêchez la terre et supprimez manuellement toutes racines. Pratiquez ensuite un ‘faux semis’ : laissez 2 semaines la terre au repos, les graines des mauvaises herbes lèveront. Il ne vous restera plus qu’à éliminer toutes les jeunes pousses.

Pensez à améliorez votre sol régulièrement : l’enrichir avec de l’engrais de fond. En effet, le compost fait maison ne répond pas à tous les besoins nutritifs des légumes…


  • Négliger la faune et la flore destructrice

Le jardin est le meilleur endroit pour que différents types de faune et de faune viennent s’y installer. Certains d’entre eux sont inoffensifs voire même bénéfiques comme les abeilles ou les vers de terre. D’autres comme les écureuils ou les chenilles constituent une certaine menace.

Essayez d’utiliser des pesticides naturels le plus souvent possible. Ou même des insectes qui vont serviront comme tel : coccinelles…


  • Sur-arroser / sous-arroser

Les plantes ont besoin d’eau, certes. Mais trop leur en donner peut les conduire à leur perte. Cela peut noyer les racines, les pourrir et donc les tuer. Sous-arroser peut aussi être fatal. La grande difficulté réside dans le fait que certaines plantes ont des besoins en eau bien inférieurs à d’autres et vice versa. Renseignez-vous sur les exigences de chacune surtout si vous avez une grande variété de plantes.

Des systèmes d’irrigation d’eau existent afin de contrôler le flux de l’eau. D’autres moyens sont disponibles comme les systèmes de récupération d’eaux grises (eau recyclée).


  • Éviter les plantes envahissantes

Certaines plantes ont tendance à pousser bien plus rapidement que la normale deviennent alors presque incontrôlables. Le raifort, le lierre grimpant, le Nassella Tenuissima sont connues pour être particulièrement envahissantes

Nassella Tenuissima


Un dernier conseil : traitez vos plantes avec amour, elles le ressentiront … sûrement !

Publicités

Bienvenue !


Pour vous faciliter la navigation, voici un petit récapitulatif des différents thèmes abordés sur mon blog, cliquez sur l’image pour accéder à la rubrique en question. Bonne navigation! 😀


Jardinage

  • Assainissez votre intérieur grâce au pouvoir des plantes – c’est ici

Sans que nous le sachions forcément, des produits chimiques sont présents dans l’air ambiant de nos maisons.

Bricolage / Maison

  • Cet été, gardez votre maison fraîche… sans clim’ ! – c’est ici

L’été arrive et les températures peuvent grimper de plusieurs degrés rapidement. Votre maison se transforme alors en véritable four.

Ecologie / Environnement

Un mur végétal de 70 m² a été inauguré la semaine dernière dans la gare SNCF de Magenta dans le nord de Paris. Une première en France et dans le monde.

Insolite

  • Le mystère de la vie affective des plantes – c’est ici

Les plantes sont-elles plus que des ‘légumes’ ? Ont-elles des émotions ? Que ressentent-elles au contact humain ? Communiquent-elles ?

Jardiner sans jardin : c’est possible !


Vous adorez jardiner. Votre rêve est de faire pousser tomates, haricots et ciboulette. Mais votre  problème est que vous vivez en appartement ou dans une maison dépourvue de grand jardin. Ne vous découragez pas ! L’espace n’est pas un problème créer votre potager miniature…

Laitues urbaines

  • Où placer mon potager ?

Comme la plupart des plantes, les légumes ont besoin de lumière naturelle pour se développer. Je vous conseille donc de placer votre bac dans un espace claire et ensoleillée au moins 6 heures par jour. Une pièce avec une fenêtre facilitera l’aération et la ‘respiration’ des plantes. Placer votre jardinière à même le sol ou sur une table. Si vous optez pour le balcon, attention à ne pas trop charger votre futur bac à légumes même si en moyenne les balcons modernes supportent une charge à hauteur de 350 kilos / m². Autre option : pots ou bacs suspendus au rebord d’une fenêtre.

Vous trouverez facilement le matériel adapté (suspensions pour fenêtres) dans les jardineries et les maisons de bricolage.

  • Quels légumes faire pousser ?

Vous pouvez vous procurer en jardinerie toutes sortes de plants ou de graines potagères à semer, en pot ou en bac (carottes, poireaux, choux blancs ou rouges, laitues…). Attention cependant car certains légumes nécessitent plus d’espace et de profondeur de terre que d’autres. Les tomates doivent par exemple pousser dans des pots de 30 cm de diamètre en moyenne.

Certaines espèces se marient idéalement. Par exemple, persil et poivrons se protègent mutuellement, de même que tomates et basilic. L’aneth constitue un très bon voisin pour les haricots et les concombres. Trouvez prochainement toutes ces associations dans un article spécialement dédié.

  • Quel type de terre utiliser ?

Le terreau pour fleurs et légumes du jardin conviendra parfaitement à la culture d’appartement. Ce terreau est riche en éléments nutritifs. Il est aéré et souple, parfait pour laisser s’écouler l’eau. L’avantage par rapport à la terre traditionnelle c’est qu’il ne sera pas nécessaire d’y ajouter de l’engrais.

  • Et l’arrosage ?

Lorsque le terreau est sec en surface, pensez à arroser. Il est préférable de le faire le matin ou en soirée. Vous pouvez aussi placer une soucoupe sous chaque petit pot afin de récolter l’eau non retenue par le terreau. L’été, pensez à ne pas exposer votre potager en plein soleil. Vous pouvez même rentrer vos pots en pleine journée et les ressortir la nuit quand la température redescend.

  • Quand semer ?

L’ensemble des petits légumes et fines herbes peuvent se planter entre mars et juillet. D’autres légumes (navets, épinards, radis) peuvent être semés jusqu’en automne.

A vos pelles !

A lire également sur le même sujet :