Assainissez votre intérieur grâce au pouvoir des plantes


Une plante dite « dépolluante » permet, grâce à son métabolisme particulier, de réduire la quantité de polluants intérieurs. On retrouve notamment le monoxyde de carbone, le toluène, le formaldéhyde, l’ammoniac, le benzène, le xylène et même les ondes magnétiques (!).

Sans que nous le sachions forcément, des produits chimiques sont présents dans l’air ambiant de nos maisons.

Où sont-ils présents? Quels sont leurs effets possibles sur la santé?


(Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau)


Certaines plantes ont donc des caractéristiques d’absorption et atténuent fortement la quantité de polluants. Il n’existe cependant pas une plante précise qui éliminera tous les types de polluants.
Je vous conseille donc d’opter pour la quantité et la diversité. Logiquement donc, une grosse plante purifiera l’air d’une plus grande surface.

  • Quelles plantes pour quels usages ?

Le palmier d’arec (Chrysalidocarpus lutescens) est un bon combattant contre le formaldéhyde. Il absorbera les composés toxiques provenant de la fumée de cigarette, des désodorisants ou encore du papier peint/moquette collée. Idéalement placé dans une pièce fraîchement repeinte. Pensez à le laisser à la lumière et effectuer un arrosage régulier.

Toujours dans un but d’éliminer le formaldéhyde, la fougère « de Boston » (Nephrolepis exaltata ‘Bostoniensis‘) est très efficace. Elle absorbera aussi le xylène. Surement la meilleure plante dépolluante d’intérieur (meubles, colles, peintures, cigarettes), la fougère de Boston demande peu d’entretien. A arroser souvent lors des beaux jours mais laisser sécher la terre en hiver. Dépoussiérer les feuilles régulièrement.

Le dracaena (Dracaena marginata) lutte contre la plupart des composés organiques volatiles provenant de fumée de cigarette, la peinture, l’encre, le chauffe-eau, les parfums d’ambiance, les matériaux de construction. A placer dans les pièces où l’on fume, cette plante n’est pas exigeante en eau ni en lumière. Ne pas s’inquiéter lors du jaunissement des feuilles qui est un signe de vieillesse normal.

Le pothos (Scindapsus aureus) aussi appelé « lierre du diable », est performant contre les polluants provenant de la peinture, de la cuisinière, des détergents et de la cigarette. Attention cependant : la sève de cette plante peut-être irritante pour certaines peaux. De plus, l’exposition directe au soleil lui fera perdre son éclat.

La fleur de lune (Spathiphyllum) est sans doute une des plus complètes : elle absorbe le toluène, le benzène, l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde ! Elle est facile d’entretien et sera parfaite pour décorer toutes les pièces de la maison. Son besoin en lumière est faible mais fort en humidité.

Le palmier nain (Chamaedorea elegans) filtre très bien l’air pour assainir votre intérieur. Redoutable contre les pollutions de la peinture, des parfums d’ambiance, des produits d’entretien et même de votre vernis à ongles mesdames. Il supporte une faible luminosité et est particulièrement demandeur en eau.

L’anthurium (Anthurium andreanum) est une très jolie plante décorative qui sera la plus performante de toutes pour chasser l’ammoniac. Elle préfèrera les coins ensoleillés et consomme beaucoup d’eau.

Le lierre (Hedera helix) est facile à cultiver. En plus d’agir en tant que dépolluante, cette plante est solide et jolie. Il filtrera et vous débarrassera des composants toxiques présents dans la fumée de cigarette mais aussi contenus dans les solvants. L’avantage est que le lierre est peu exigeant en lumière et en eau. Vaporisez régulièrement son feuillage afin d’éviter les attaques d’acariens.

Une plante verte assez courante est la plante araignée (Chlorophytum comosum ‘Vittatum‘). Idéale face aux déjections de monoxyde de carbone des chauffages au gaz ou des gazinières. Soyez généreux pour l’arrosage en été mais laissez sécher l’hiver.

Le cactus colonnaire est particulier car selon certains scientifiques il absorberait les ondes électromagnétiques ! Les ondes de votre matériel électroménager (micro-ondes, écrans d’ordinateur, téléviseurs) seront captées par ce « cierge du Pérou ». Il est facile d’entretien et a seulement besoin de beaucoup de lumière.

  • Pour avoir une vue d’ensemble, je vous propose un tableau récapitulatif des forces de chacune de ces plantes, leurs pièces préférées et leur prix moyen en commerce.

(Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau)


Ayez une hygiène de vie encore plus saine – adoptez la plante attitude ! Même la SNCF s’y met…


A lire également sur le même sujet :

Publicités

10 réflexions sur “Assainissez votre intérieur grâce au pouvoir des plantes

  1. Merci pour cette synthèse qui est très bien faite et qui donne de bonnes idées côté végétaux 🙂 Il ne me reste plus qu’à voir comment les rendre inaccessibles à mon lapin nain pour qui la plupart des plantes sont toxiques 😦

  2. Très intéressant cet article; il répertorie bien les éléments les plus importants pour chaque plantes dépolluantes. Leurs vertus étant maintenat reconnues officiellement, il est intéressant de faire connaitre les moyens qui se répandent pour les utiliser :
    – dans un tableau vegetal pour votre décoration intérieur murale ; pour avoir plus et voir des exemples de tableaux vegetaux visitez ce site http://www.small-garden.fr
    – Si vous avez un jardin et une grande pièce; dans un mur vegetal (ce n’est pas le même investissement !!) ; pour en savoir plus sur les murs vegetaux vous trouverez le site d’information suivant : http://urbangarden.fr !

  3. Bonjour Kevin,

    Voilà un article très intéressant et surtout très utile ! Nous ne sommes pas toujours conscients du nombre considérable de particules toxiques que nous respirons tous les jours, à notre domicile ou sur notre lieu de travail, autrement dit dans des atmosphères confinées. Si les plantes peuvent nous sauver des inévitables répercussions sur notre santé, c’est formidable !

    Quand je pense que l’être humain s’acharne à détruire la nature, alors qu’elle-même est notre meilleure amie… Enfin, heureusement, de plus en plus de gens prennent conscience des erreurs commises et travaillent à changer les choses. Merci pour ces bons conseils Kevin.

    Merci aussi pour le lien vers mon site. C’est avec grand plaisir que j’ai moi-même mis un lien vers le tien, et…longue vie à cet espace !

    Amicalement,

    Martine

  4. Je me souviens du jardin de ma mère où il y avait une fougere, un almier nain, le palmier d’arec. Tout ça me rend nostalgique. Moi je n’ai pas le temps de m’occuper d’une plante…

  5. Bonjour,

    sans contester le pouvoir des plantes dépolluantes, certains soutiennent cette thèse:
    toutes ces plantes citées se vendaient mal car passées de mode, alors, pour relancer les ventes, on a fait le buzz sur leurs propriétés de dépollution!
    Info ou intox?

  6. Pingback: Bienvenue ! | JardiWorld !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s