Une robe-plante à arroser !


Depuis quelques années maintenant, la tendance verte est omniprésente et de nombreux accessoires ont été créés dans un but ‘eco-friendly’. La designer Linda Schailon a sa propre vision des choses : une robe couverte entièrement de – véritables – plantes !

Cette parure baptisée ‘Sprinkle Dress’ est une jupe composée de pots de yaourts et des fils de fers utilisés pour le jardinage. Cette idée lui vient de son enfance où l’artiste rêvait de porter la nature en tant que vêtements.

Fermer les yeux et se laisser transporter dans un monde enchanté.

Linda Schailon

Et vous, est-ce votre vision du futur vestimentaire?

Retrouvez les créations délirantes de Linda Schailon sur son site internet.

Publicités

Assainissez votre intérieur grâce au pouvoir des plantes


Une plante dite « dépolluante » permet, grâce à son métabolisme particulier, de réduire la quantité de polluants intérieurs. On retrouve notamment le monoxyde de carbone, le toluène, le formaldéhyde, l’ammoniac, le benzène, le xylène et même les ondes magnétiques (!).

Sans que nous le sachions forcément, des produits chimiques sont présents dans l’air ambiant de nos maisons.

Où sont-ils présents? Quels sont leurs effets possibles sur la santé?


(Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau)


Certaines plantes ont donc des caractéristiques d’absorption et atténuent fortement la quantité de polluants. Il n’existe cependant pas une plante précise qui éliminera tous les types de polluants.
Je vous conseille donc d’opter pour la quantité et la diversité. Logiquement donc, une grosse plante purifiera l’air d’une plus grande surface.

  • Quelles plantes pour quels usages ?

Le palmier d’arec (Chrysalidocarpus lutescens) est un bon combattant contre le formaldéhyde. Il absorbera les composés toxiques provenant de la fumée de cigarette, des désodorisants ou encore du papier peint/moquette collée. Idéalement placé dans une pièce fraîchement repeinte. Pensez à le laisser à la lumière et effectuer un arrosage régulier.

Toujours dans un but d’éliminer le formaldéhyde, la fougère « de Boston » (Nephrolepis exaltata ‘Bostoniensis‘) est très efficace. Elle absorbera aussi le xylène. Surement la meilleure plante dépolluante d’intérieur (meubles, colles, peintures, cigarettes), la fougère de Boston demande peu d’entretien. A arroser souvent lors des beaux jours mais laisser sécher la terre en hiver. Dépoussiérer les feuilles régulièrement.

Le dracaena (Dracaena marginata) lutte contre la plupart des composés organiques volatiles provenant de fumée de cigarette, la peinture, l’encre, le chauffe-eau, les parfums d’ambiance, les matériaux de construction. A placer dans les pièces où l’on fume, cette plante n’est pas exigeante en eau ni en lumière. Ne pas s’inquiéter lors du jaunissement des feuilles qui est un signe de vieillesse normal.

Le pothos (Scindapsus aureus) aussi appelé « lierre du diable », est performant contre les polluants provenant de la peinture, de la cuisinière, des détergents et de la cigarette. Attention cependant : la sève de cette plante peut-être irritante pour certaines peaux. De plus, l’exposition directe au soleil lui fera perdre son éclat.

La fleur de lune (Spathiphyllum) est sans doute une des plus complètes : elle absorbe le toluène, le benzène, l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde ! Elle est facile d’entretien et sera parfaite pour décorer toutes les pièces de la maison. Son besoin en lumière est faible mais fort en humidité.

Le palmier nain (Chamaedorea elegans) filtre très bien l’air pour assainir votre intérieur. Redoutable contre les pollutions de la peinture, des parfums d’ambiance, des produits d’entretien et même de votre vernis à ongles mesdames. Il supporte une faible luminosité et est particulièrement demandeur en eau.

L’anthurium (Anthurium andreanum) est une très jolie plante décorative qui sera la plus performante de toutes pour chasser l’ammoniac. Elle préfèrera les coins ensoleillés et consomme beaucoup d’eau.

Le lierre (Hedera helix) est facile à cultiver. En plus d’agir en tant que dépolluante, cette plante est solide et jolie. Il filtrera et vous débarrassera des composants toxiques présents dans la fumée de cigarette mais aussi contenus dans les solvants. L’avantage est que le lierre est peu exigeant en lumière et en eau. Vaporisez régulièrement son feuillage afin d’éviter les attaques d’acariens.

Une plante verte assez courante est la plante araignée (Chlorophytum comosum ‘Vittatum‘). Idéale face aux déjections de monoxyde de carbone des chauffages au gaz ou des gazinières. Soyez généreux pour l’arrosage en été mais laissez sécher l’hiver.

Le cactus colonnaire est particulier car selon certains scientifiques il absorberait les ondes électromagnétiques ! Les ondes de votre matériel électroménager (micro-ondes, écrans d’ordinateur, téléviseurs) seront captées par ce « cierge du Pérou ». Il est facile d’entretien et a seulement besoin de beaucoup de lumière.

  • Pour avoir une vue d’ensemble, je vous propose un tableau récapitulatif des forces de chacune de ces plantes, leurs pièces préférées et leur prix moyen en commerce.

(Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau)


Ayez une hygiène de vie encore plus saine – adoptez la plante attitude ! Même la SNCF s’y met…


A lire également sur le même sujet :